Une bonne nouvelle pour les comptes publics !

 

Le déficit public inférieur à 3% du PIB pour la première fois depuis 10 ans, est « une bonne nouvelle pour les Français , la preuve que la stratégie définie par le Président de la République est la bonne » (Bruno Lemaire, Ministre de l’Économie et des Finances).

L’objectif final est de dépenser moins, de dépenser mieux et de prélever moins sur les Français.

Mais cette bonne nouvelle n’est pas synonyme de fin des efforts de redressement de nos comptes. Nous continuons à dépenser plus d’argent que ce que nous avons : Nous sommes toujours obligés de nous endetter pour payer nos dépenses.

Le redressement des finances publiques est nécessaire, non pas pour la Commission européenne, mais pour les Français. Rappelons que notre dette publique est aujourd’hui de plus de 2200 milliards d’euros.

C’est quand la croissance est bonne qu’il faut diminuer la dépense publique pour pouvoir faire face si la conjoncture internationale devenait moins favorable.

Le Gouvernement est ouvert à la discussion sur les priorités mais le cap doit être tenu : Moins 5 points de dette publique, moins 3 points de dépenses publiques, moins 1 point de prélèvements obligatoires.

28 mars 2018

8 Partages