Comme Vice président en charge des transports et déplacements, j’ai été amené à rencontrer les élus en charge de l’aménagement de cette zone indsutrialo-portuaire. Pourquoi ? Parce qu’il y a des enjeux de déplacements sur cette zone desservie par le transport fluvial, ferroviaire et routier. Il s’agit d’un des projets les plus ambitieux de l’Isère. Le Conseil général et ses partenaires vont y investir 120 millions d’euros pour développer cette zone.

Lire la suite