Cette question a été abordée lors d’une récente session au Conseil général. La gestion de l’aéroport coûte aujourd’hui 2,8 millions d’euros par an aux contribuables isérois, alors que son activité ne cesse de baisser. Refusant cette fatalité, le

Lire la suite