Pour la 3ème année consécutive, le Conseil général a organisé la semaine de l’autonomie. A cette occasion j’ai été bien sûr interpellé par l’annonce d’un nouveau report de la réforme de la dépendance. Ce devait être une des grandes réformes du quinquennat. J’y vois comme un manque de courage politique. Quand on baisse la TVA pour les restaurateurs, défiscalise les heures supplémentaires et qu’on fait des cadeaux fiscaux aux plus riches plutôt que de financer la dépendance, c’est un choix politique !

Lire la suite