Découvrez ma bio pour mieux me connaître et comprendre mon parcours. Tout ce qu'il faut savoir en quelques lignes.

Je suis tombé dedans quand j’étais petit et je le revendique ! Avoir un père engagé dans la vie publique locale, entendre parler de citoyenneté, de valeurs humaines d’égalité des chances... en débattre à table, en famille avec ses sœurs, avec ses parents, en discuter avec ses amis, ça vous forme un homme ! Ensuite, vient la vie professionnelle et ses premières marches : la politique encore et toujours, avec Sciences-Po Grenoble, puis très vite un engagement auprès des hommes politiques qui me vaudra de devenir Attaché Parlementaire de Didier Migaud, lui-même aujourd’hui Premier Président de la cour des Comptes.

Puis l’engagement est devenu quotidien, au service du plus grand nombre, avec en particulier la direction d’une association en direction des jeunes, puis la fondation du TACOT, une autre association de proximité pour faciliter le déplacement des personnes en situation de recherche d’emploi. Mais il ne s’agissait pas de se contenter de ce bilan, je suis allé plus loin en accompagnant les enfants et les adolescents en difficulté en devenant Président du Conseil d’Administration du Foyer Les Tisserands à la Côte Saint André. Et je le clame bien fort : s’engager, c’est d’abord sur son territoire !

Et c’est naturellement que de mon engagement social est né mon engagement politique. Ainsi d’élu à la commune de Chabons, contre l’avis général et contre la perplexité de certains, je me suis lancé dans la bataille des élections cantonales de 1998. Et j’ai gagné ! Comme j’ai toujours su le faire sur les terrains de rugby ou de baskets… Je suis allé au contact ! Et le Président du Conseil Général, André Vallini, m’a suivi sur ce terrain et m’a confié la délégation de la Jeunesse et des Sports au sein de l’exécutif départemental. Dès mon élection, je suis allé droit au but en apportant aux plus jeunes le goût de la Culture et du Sport en initiant le Chéquier Jeunes et le Village sportif de l’Isère.

Je n’ai jamais botté en touche et voilà pourquoi depuis 2008, j’ai accepté la Présidence de la Communauté de communes de Bièvre-Est, celle de la CORTA (coordination territoriale pour l’autonomie), puis en 2010 la Vice-Présidence du Conseil général aux transports et déplacement en Isère. Quatre années durant lesquelles, le travail en équipes, a fait de moi un homme accompli… Celui qui plus que jamais a des convictions, les transmet et les assume.